Mal à l’Épaule

 

Dans l’organisme humain, l’épaule est l’articulation la plus mobile de toutes. Elle permet l’orientation du membre supérieur comme elle permet également à la main d’assurer en tout temps la faculté de saisir les objets comme de communiquer avec l’environnement se trouvant à sa portée.

 

Le mal d’épaule est un état douloureux situé dans la région se trouvant donc entre le bras et le tronc. Le mal d’épaule est quand même très fréquent selon des recherches, le mal d’épaule affectera au moins 2 personnes sur 3 à un moment précis au cour de leur vie.

 

L’épaule contient à elle seule une anatomie très complexe reliant plusieurs éléments entre eux afin d’assurer toute la préhension de la main. Elle permet donc d’assurer une multitude de fonctions dont l’intime synergie de tous ces éléments assure une précision très fonctionnelle.

 

Pour bien évaluer un mal d’épaule, il faut bien comprendre les points suivants :

  • La majorité des maux d’épaules ont une origine scapulaire (omoplate) qui est associé à une faiblesse des muscles stabilisateurs de celle-ci.
  • Pour que l’articulation de l’épaule « fonctionne » correctement il est important que chacune des 5 régions suivantes fonctionnent correctement :
    • Scapulo-humérale
    • Acromioclaviculaire
    • Sternoclaviculaire
    • Scapulothoracique
    • Région des dernières vertèbres cervicales et des premières vertèbres dorsales

 

Le chiropraticien est outillé pour analyser chacune de ces cinq régions et d’identifier celle ou celles qui ne fonctionnent pas bien. Il sera en mesure de faire les analyses et les traitements nécessaire afin de diminuer votre douleur et de vous redonner la pleine amplitude de mouvement dans votre épaule.

 

Qui sont les personnes à risque?

 

Plusieurs facteurs, comportements ou prédispositions peuvent favoriser l’apparition des maux de l’épaule chez certaines personnes. Les causes étant très nombreuses, les probabilités d’atteinte d’une douleur à l’épaule sont toutes aussi nombreuses.

 

Les gens utilisant leurs bras fréquemment soit au travail, dans le sport ou ailleurs, sont plus susceptibles de développer éventuellement un mal à l’épaule.

 

  • Travail
    • Peintres
    • Plâtriers ou Tireurs de joints
    • Soudeurs
    • Menuisiers
    • Coiffeurs
    • Travailleurs de plus de 40 ans

 

  •  Sport
    • Joueurs de tennis
    • Lanceurs au baseball
    • Nageurs
    • Sportifs de plus de 40 ans
 ‘

Quels sont les symptômes?

Les maux de l’épaule sont très fréquents pouvant provoquer différentes réactions selon la cause réelle ayant provoquée la douleur ressentie dans cette région. Dépendamment du fait que la douleur soit aiguë ou chronique, il peut y avoir des différences mais généralement les principaux symptômes reliés aux maux de l’épaule ressemblent grandement à ceux-ci :

 

  • Douleur pouvant aller de légère à très intense souvent nocturne pouvant même réveiller la personne atteinte
  • Douleur légère à très intense s’irradiant souvent vers le bras allant même jusqu’à la main
  • Enflure
  • Changement fonctionnel de l’épaule
  • Raideur de l’épaule avec ou sans douleur
  • Perte de mobilité de l’épaule
  • Blocage intermittent de l’épaule
  • Blocage complet de l’épaule (épaule gelée)
  • Faiblesse du bras et/ou de la main
  • Manoeuvre d’objets et/ou mouvement de la main et/ou du bras occasionnant de la douleur
  • Manoeuvre d’objets et/ou mouvement de la main et/ou du bras difficilement réalisable même parfois impossible à réaliser
  • Sensation de craquement dans l’épaule

 

Si la douleur persiste de façon régulière, il est préférable de consulter afin de bien identifier la cause provoquant cette douleur et de choisir les bonnes solutions pour régler le problème au lieu de spéculer sur les probabilités.

 ‘

Comment prévenir les douleurs à l’épaule?

 

Certaines bonnes habitudes peuvent faire une grande différence et aider à diminuer le risque de développer des maux d’épaule pouvant éventuellement devenir chroniques avec le temps.

 

Au quotidien

Avant d’entreprendre une activité nécessitant une utilisation fréquente des épaules, prendre le temps de bien échauffer ces dernières au moyen d’exercices d’échauffement augmentant la température corporelle de façon significative comme par exemple de la marche rapide, des sautillements, etc.

Prendre fréquemment des pauses lors des activités quotidiennes.

Au travail

Utiliser les services d’un ergothérapeute ou d’un ergonome afin d’optimiser les programmes de prévention sur les lieux de travail.

Prendre des pauses à intervalle régulier et varier régulièrement les positions de travail.

Si possible, éviter les quarts de travail trop longs.

Dans les sports

Avant d’entreprendre un entraînement, professionnel ou amateur, utiliser les services d’un entraîneur professionnel afin de bien adapter le programme à sa condition personnelle.

Augmenter l’intensité de l’entraînement de façon progressive et bien adaptée à sa condition physique.

Si nécessaire, faire des exercices afin de renforcer les muscles de l’épaule pour diminuer le stress et la tension sur les ligaments, les structures osseuses et la capsule articulaire.

Dans les sports où le bras est fréquemment levé au-dessus de la tête, développer une bonne force musculaire dans les bras, les jambes et le tronc afin de diminuer le stress exercé sur l’épaule. Maintenir par la suite cette force musculaire par des exercices bien adaptés.

De bonnes habitudes de vie et de posture, une bonne santé, une bonne hygiène de vie, un bon régime équilibré, de l’exercice adapté et régulier sont toutes d’excellentes façon de prévenir les maux d’épaule comme tous les autres maux pouvant occasionner des douleurs légères ou très intenses dans la région des épaules comme partout dans l’organisme.

Merci à Maxime Saint-Denis, DC pour sa contribution.